Logo
Logo
Logo
Logo

01 42 65 90 00 e-mail

En raison des mesures sanitaires en vigueur, il est rappelé que les spectateurs ont l'obligation de porter un masque lorsqu'ils circulent dans le Théâtre, y compris pendant la représentation.

A partir du lundi 24 janvier 2022, un pass vaccinal est demandé pour accéder au Théâtre, pour les personnes âgées de 16 ans et plus.
Le pass vaccinal met fin au pass sanitaire et signifie qu'il faut nécessairement être vacciné,  le schéma vaccinal doit être complet et à jour. 

Sont aussi acceptés : un certificat de rétablissement issu du résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois,
ou  un certificat de contre-indication à la vaccination contre le covid-19 pour les personnes concernées.

Les enfants âgés entre 12 et 15 ans (inclus) restent soumis au "passe sanitaire" et pourront continuer de présenter un test négatif de moins de 24H

 

Pour toute question, n'hésitez pas à nous écrire.

Scroll to top
réserver
LETTRE D'UNE INCONNUE

LETTRE D'UNE INCONNUE

 DERNIERE LE 29 AVRIL 2012

Avec : SARAH BIASINI et THOMAS COUSSEAU 

Certaines rencontres avec des textes s’imposent d’elles-mêmes tant les thèmes qu’ils abordent recèlent les qualités d’émotion théâtrale dont les metteurs en scène nourrissent leur imaginaire. "Lettre d’une inconnue" de Stefan Zweig est un de ceux –là.

 

Mon envie de mettre en scène ce texte qui m’a accompagné pendant de longues années, m’a conduit à imaginer mon interprète idéale.

 

J’ai demandé à une comédienne exigeante et passionnée d’être celle-ci : Sarah Biasini, avec laquelle j’ai travaillé dans « Maestro » d’Hrafnhidur Hagalin au Festival d’Avignon, et dans « l’Antichambre » de Jean-Claude Brisville –son interprétation de Julie de Lespinasse lui a d’ailleurs permis d’être nommée aux Molières-.

 

J’ai demandé à Michael Stampe, l’adaptateur de « La Serva Amorosa » de Goldoni,  d’adapter à deux voix « Lettre d’une inconnue » en étant d’un extrême respect face au texte et à sa structure tout en dégageant la théâtralité dont j’avais besoin. Rien ne doit être transformé ou ajouté, dans la création du dialogue inhérent à la structure théâtrale que j’ai choisie.

 

J’ai demandé à Frédéric Andrau d’interpréter l’écrivain qui a hanté l’auteur de la lettre. Toutes ces énergies fédérées doivent aboutir à la création d’un spectacle puissant et intime à la fois qui trouvera son écrin sur la scène des Mathurins.

 

Christophe Lidon

Jours et horaires

Tarifs

Tarif unique : 32 €
Placement libre 

pressepresse
Théâtre de la Gaité
Théâtre de la Gaité
Théâtres et Producteurs Associés